Partager son terminal pour travailler à plusieurs sur un Raspberry Pi

Pour commencer

On suppose dans cet article qu’on dispose d’un raspberry Pi correctement configuré. On pourra éventuellement se reporter à un article comme celui-ci pour la configuration initiale et l’installation des logiciels.

La seule information dont nous aurons besoin vis à vis du Raspberry Pi est son adresse IP, afin de pouvoir s’y connecter en SSH. Pour cette connexion, sous Windows, il est courant d’utiliser PuTTY. Sous Mac1 ou GNU/Linux, la question ne se pose pas, ssh fait partie des utilitaires livrés par défaut.

On suppose également que ssh et screen sont installés sur le Raspberry Pi. Si ça n’eest pas le cas, un simple

apt update
apt install openssh-server screen

devrait résoudre le problème.

Utiliser screen pour collaborer

Quelques conseils pour commencer

Utiliser screen pour collaborer peut sembler tenant. Cependant, en «mode muli-joueur», son usage peut sembler un peu pénible. Je présente quelques conseils et avis personnels sur le sujet :

  • utiliser screen sous l’utilisateur pi et ne passer en root (sudo -i) qu’au cas par cas ;
  • être à côté permet d’échanger en même temps ;
  • ne pas hésiter à uvrir plusieurs fenêtres, une par utilisateur.

Pour que la collaboration soit efficace, il est nécessaire de bien se parler. En effet, il est tout à fait possible d’envoyer simultanément des commandes dans la même fenêtre, occasionnant ainsi des gros problèmes. La bonne pratique est d’avoir un qui travaille et les autres qui contrôllent.

N’hésitez pas à échanger les rôles régulièrement.

Tagcloud
Ubuntu automontage kernel authentification orgcamp NetworkManager Internet identification PSL Science-Fiction JDLL postfix Opinions Gentoo Éducation Iptables OSM rubber sympa GNU-Linux Educ Libre PlanetUbuntuFr PlanetUbuntu nfs UbuntuFr Mathématiques auto hébergement Python compilation dovecot Mozilla Mandriva Emacs Perso eCryptfs April Drupal beamer automatisation shell DNS Voile Mutt orgmode Société LDAP Réflexions SNCF configuration Épinay redmine sqlite php CAPES Spam OpenVPN CPL dotclear ISN vélo mail installation OpenSSL GCC X.org sudo ArchLinux fail vserver IPv6 Debian Coups de gueule LaTeX Admin Sys Free Parinux RaspberryPi Vie numérique Essai sieve gpg vim fun Randonnée SPF OpenStack Informatique Coup de gueule Lectures Paris Web imap RATP Technique CLI code KDE roundcube Munin