Lettre ouverte sur un carrefour

Monsieur le préfet de Paris, Monsieur le maire de Clichy-la-Garenne, Madame la présidente de la région Île-de-France, Monsieur le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine,

Je souhaite vous faire part de mon mécontentement quand à la gestion du carrefour des boulevard Victor Hugo et boulevard du général Leclerc à Clichy-la-Garenne qui correspond au carrefour des routes départementales D912 et D110.

En effet, riverain de ce carrefour, j’y constate beaucoup trop d’incivilités dues à l’engorgement des voitures, la première d’entre elles étant l’usage de l’avertisseur sonore en agglomération, pour lequel je me permet de rappeler l’article R416-11 du code de la route. Celui-ci n’est à user qu’en cas de danger immédiat.

Le danger immédiat de ce carrefour est consitué du non respect des feux de circulation et plus généralement du non respect de l’article R4152 qui précise qu’on ne peut s’engager sur une intersection que si la chaussée à croiser est libre et que le véhicule ne risque pas d’être immobilisé.

Le non respect de ces règles conduit régulièrement les conducteurs de ce carrefour à les ignorer, troublant ainsi la quiétude du voisinage par des avertisseurs sonores.

Ce non respect des règles de circulation est fortement caractérisé aux heures d’affluence routière et est renforcé par un stationnement (ou un arrêt) sauvage le long d’une des artères susmentionnées.

Aussi, en vos compétences respectives, je vous prie de bien vouloir faire cesser cet état de fait, dans les plus brefs délais en y mettant les moyens humains nécessaires. En particulier, le dispositif de vidéo-surveillance de la voirie mis en place par la municipalité de Clichy s’avère assez inefficace pour luter contre ce type d’infractions.

À ce titre, je me permets de signaler que l’organisation réelle d’une circulation douce (voie cyclable3 et carrefour aménagé) pour les cyclistes aurait, à mon avis, une influence positive sur la situation d’engorgement. Vous noterez, à ce titre, que la réduction du nombre de voie, ou de la vitesse limite, n’a généralement que des effets bénéfiques sur la fluidité de l’écoulement.

Cordialement,


  1. Article R416-1 du code de la route 

  2. Article R415 et suivants 

  3. ce qui de facto réduirait le nombre voie à 1 (ce qui est la pratique) sur le boulevard du général Leclerc/D110 

Tagcloud
Ubuntu automontage kernel authentification orgcamp NetworkManager Internet identification PSL Science-Fiction JDLL postfix Opinions Gentoo Éducation Iptables OSM rubber sympa GNU-Linux Educ Libre PlanetUbuntuFr PlanetUbuntu nfs UbuntuFr Mathématiques auto hébergement Python compilation dovecot Mozilla Mandriva Emacs Perso eCryptfs April Drupal beamer automatisation shell DNS Voile Mutt orgmode Société LDAP Réflexions SNCF configuration Épinay redmine sqlite php CAPES Spam OpenVPN CPL dotclear ISN vélo mail installation OpenSSL GCC X.org sudo ArchLinux fail vserver IPv6 Debian Coups de gueule LaTeX Admin Sys Free Parinux RaspberryPi Vie numérique Essai sieve gpg vim fun Randonnée SPF OpenStack Informatique Coup de gueule Lectures Paris Web imap RATP Technique CLI code KDE roundcube Munin