De l’envoi différré des courriels

Dans un article précédent, j’ai indiqué quels étaient les éléments clefs me permettant de lire et envoyer des mails de façon assez déconnectée. Au fur et à mesure d’une session de travail déconnectée, on envoie des mails, et on aimerait qu’ils soient stockés en attendant d’être envoyés dès que possible. La première solution était de lancer un postqueue -f en se connectant pour provoquer un vidage de la file d’attente. Cette solution nécessite d’y penser, ce qui est moins évident que de penser à synchroniser ses mails en réception. Le script suivant permet de répondre à cette problématique :

 1
 2
 3
 4
 5
 6
 7
 8
 9
10
#!/bin/bash
if [ "$2" = 'up' ]
then
postqueue -f
postconf -e 'defer_transports='
postfix reload
else
postconf -e 'defer_transports=smtp'
postfix reload
fi

Il est à mettre dans /etc/NetworkManager/dispatcher.d/20-mail-sent.

Il ne reste plus qu’à rajouter une synchronisation automatique du répertoire =Sent. Néanmoins, celle-ci est moins évidente, puisqu’elle est spécifique aux utilisateurs.

Tagcloud
Ubuntu automontage kernel authentification orgcamp NetworkManager Internet identification PSL Science-Fiction JDLL postfix Opinions Gentoo Éducation Iptables OSM rubber sympa GNU-Linux Educ Libre PlanetUbuntuFr PlanetUbuntu nfs UbuntuFr Mathématiques auto hébergement Python compilation dovecot Mozilla Mandriva Emacs Perso eCryptfs April Drupal beamer automatisation shell DNS Voile Mutt orgmode Société LDAP Réflexions SNCF configuration Épinay redmine sqlite php CAPES Spam OpenVPN CPL dotclear ISN vélo mail installation OpenSSL GCC X.org sudo ArchLinux fail vserver IPv6 Debian Coups de gueule LaTeX Admin Sys Free Parinux RaspberryPi Vie numérique Essai sieve gpg vim fun Randonnée SPF OpenStack Informatique Coup de gueule Lectures Paris Web imap RATP Technique CLI code KDE roundcube Munin