De la migration de Gentoo

L’installation de Gentoo ne pose aucun problème dans un vserver, à part avoir un peu de temps devant soi. La migration des services en elle-même se fait à grand coup de rsync et tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pour preuve ce blog est désormais servi par la nouvelle machine.

Ce week-end, un peu le couteau sous la gorge (enfin, pas tout à fait non plus), je me suis enfin décidé à mettre en place de la colocation de serveur et à déplacer mon installation de Gentoo sur un vserver hébergé par Dedibox.

L’installation de Gentoo ne pose aucun problème dans un vserver, à part avoir un peu de temps devant soi. La migration des services en elle-même se fait à grand coup de rsync et tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pour preuve ce blog est désormais servi par la nouvelle machine.

Tagcloud
Ubuntu automontage kernel authentification orgcamp NetworkManager Internet identification PSL Science-Fiction JDLL postfix Opinions Gentoo Éducation Iptables OSM rubber sympa GNU-Linux Educ Libre PlanetUbuntuFr PlanetUbuntu nfs UbuntuFr Mathématiques auto hébergement Python compilation dovecot Mozilla Mandriva Emacs Perso eCryptfs April Drupal beamer automatisation shell DNS Voile Mutt orgmode Société LDAP Réflexions SNCF configuration Épinay redmine sqlite php CAPES Spam OpenVPN CPL dotclear ISN vélo mail installation OpenSSL GCC X.org sudo ArchLinux fail vserver IPv6 Debian Coups de gueule LaTeX Admin Sys Free Parinux RaspberryPi Vie numérique Essai sieve gpg vim fun Randonnée SPF OpenStack Informatique Coup de gueule Lectures Paris Web imap RATP Technique CLI code KDE roundcube Munin