Ou comment j’ai passé quelques paries d’heures à me battre avec Google et autres sur un sujet complexe : la sécurité des sites web.