L’installation de Gentoo ne pose aucun problème dans un vserver, à part avoir un peu de temps devant soi. La migration des services en elle-même se fait à grand coup de rsync et tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pour preuve ce blog est désormais servi par la nouvelle machine.

Ce week-end, un peu le couteau sous la gorge (enfin, pas tout à fait non plus), je me suis enfin décidé à mettre en place de la colocation de serveur et à déplacer mon installation de Gentoo sur un vserver hébergé par Dedibox.

L’installation de Gentoo ne pose aucun problème dans un vserver, à part avoir un peu de temps devant soi. La migration des services en elle-même se fait à grand coup de rsync et tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pour preuve ce blog est désormais servi par la nouvelle machine.