Du passage à dovecot 2.0

Je suis passé à dovecot 2.0 hier soir et la migration s’est faite sans aucun souci. La documentation indique une des possibilités qu’on peut suivre : dovecot -n -c conf.old > conf.new

Une simple relecture plus tard, le serveur avait redémarré sans presque aucun souci :

  • mon inbox était vide (correction : mail_location = maildir:~/Maildir:INBOX=~/Maildir/INBOX:LAYOUT=fs)
  • la gestion des threads dans roundcube ne fonctionnait plus, ce qui a été réparé avec $rcmail_config['imap_force_caps'] = true; forçant le client mail à redemander la liste CAPABILITY.

Tagcloud
PSL Mutt bash iSCSI Ubuntu Educ IPv6 authentification LED vélo Informatique vserver kernel identification Mathématiques orgcamp Bordage LaTeX OpenStack Iptables mail Réflexions beamer Libre PlanetUbuntuFr Voile Python postfix configuration Essai Vie numérique April CPL ArchLinux Internet Lectures auto hébergement installation PlanetUbuntu Dédibox shell automatisation Admin Sys dovecot JDLL LDAP Humour noir Web Mandriva Randonnée Fedora Coup de gueule GNU-Linux ssh Coups de gueule RaspberryPi Bretagne AdminSys Hadopi UbuntuFr Science-Fiction CAPES DNS loop ISN Drupal imap sudo sympa Spam Amis jeu nfs sieve fluxbox compilation fun Perso debug RATP dotclear cli OSM KDE Paris roundcube orgmode X.org Emacs Debian Épinay OpenSSL code fail eCryptfs Opinions Gentoo Technique Parinux Mozilla