De Paris à Meaux

Aujourd’hui nous sommes partis, à l’aube, à l’heure ou l’aurore blanchit la campagne en direction de la poudrerie de Sevran (voir la carte) via le canal de l’Ourcq.

Après avoir loué des vélos chez CycloPouce, nous nous sommes mis en route (et non pas en root). J’ai déjà eu l’occasion de détailler le parcours de la Villette à Sevran ou plutôt ce que nous y avions fait. Cette fois ci, après avoir vainement chercher les séquoias, nous avons trouvé une tyrollienne dont les conditions d’accès permettaient à des grands enfants d’en profiter, puis qu’il suffisait d’avoir au moins π ans (à la précision près) pour pouvoir accéder à cet équipement.

Sur une proposition de continuer encore un peu, nous avons repris la route (enfin la piste) pour nous arrêter à Claye-Souilly, ou nous ne savions pas encore ce que nous allions faire exactement. La piste devenait un chemin et celui-ci portait l’indication «Interdit à tout véhicule», ainsi que l’indication redondante «Interdit aux vélos». Dans un premier temps, nous avons suivi un semblant de piste, puis après avoir traversé un parcours de santé, nous avons retrouvé le canal que nous avons suivi jusqu’à l’écluse de Sevran. Nous étions à 25km du parc de la Villette et à 21 de Meaux, aussi nous avons opté pour Meaux, en espérant trouver un train qui nous ramenèrai sur Paris. Après avoir revu cette association de panneaux pour le moins étranges, nous avons décidé de passer outre l’interdiction et de continuer ainsi sur le bord du canal. Le parcours jusqu’à Meaux fût fort agréable.

L’arrivée du canal se fait en longeant la gare de Meaux, vers laquelle nous nous sommes dirigés et nous avons trouvé ce train qui en 38 minutes nous ramenait à la gare de l’Est.

Pour ceux que ça intéresse, les traces au format GPX et kml sont disponibles.Les fichiers kml sont ceux générés par mon script pythonet les fichiers gpx sont obtenus à partir des premiers en utilisant gpsbabel. Les fichiers kml sont utilisables avec les logiciels de cartographie d’un géant américain basé à Mountain View, alors que les fichiers gpx peuvent être consultés en utilisant des applications comme marble ou merkaartor.

Tagcloud
IPv6 PlanetUbuntu Informatique dovecot Python Hadopi identification OSM Randonnée Paris Opinions Parinux Réflexions SNCF Société roundcube sieve wifi Mandriva DNS eCryptfs vélo jeu Essai Mutt Coups de gueule compilation Admin Sys sympa Vie numérique PSL sudo auto hébergement Coup de gueule bash configuration Mozilla Web Spam Libre PlanetUbuntuFr postfix April Science-Fiction nfs GPS Internet orgmode JDLL GNU-Linux X.org Debian debug OpenStack AdminSys Dédibox CPL fail Lectures automatisation ArchLinux imap OpenVPN LaTeX ssh KDE dotclear vacance NetworkManager kernel identi.ca Amis Drupal redmine RATP Educ Emacs shell UbuntuFr loop automontage beamer Ubuntu Épinay mail code Iptables Voile LDAP cli vserver Fedora fun Technique Perso Morvan SPF authentification Gentoo installation